• les passerelles
    • Facebook
  • les passerelles
    • Les Pas-
      serelles
  • plan de la ville
    • Plan de
      la ville
  • Appels d'offre
    • Appels
      d'offre
  • recrutement
    • Recru-
      tement
  • kiosque
    • Maga-
      zines
  • Ma ville en ligne
    • Flickr
  • Ma ville en ligne
    • Pontault
      en ligne
  • Restauration
    • Restau-
      ration
  • Sondages
    • Sondage
  • ecrire
    • Écrire
      au maire
  • Etat civil
    • Etat civil

Prévention et sécurité
  • La fourrière, nouvelles dispositions
  • Qui n’a jamais été gêné par une voiture garée sur son bateau, ou une épave échouée devant chez lui ? La mise en fourrière concourt au bon fonctionnement des plans de déplacements urbains. Petit rappel…

  • L’accessibilité du centre ville, la fluidité de la circulation, le respect des règles de stationnement font partie des grands objectifs développés par la ville. La mise en fourrière concourt ainsi au bon fonctionnement des plans de déplacements urbains, de la politique de stationnement, en leur permettant de trouver une pleine efficacité.

    Mission dévouée auparavant à la police nationale, la mise en fourrière est aussi assurée aujourd’hui par la police municipale. Elle reste consécutive à la commission d’une infraction à la circulation routière. Les enlèvements sur domaines privés restant toujours à la charge de la police nationale, sur le domaine public cette action est menée conjointement par les deux services. Selon les cas, elle permet d’assurer le confort des résidents en dégageant les accès aux propriétés, de garantir la sécurité des piétons, de permettre la tenue des manifestations publiques, de faire respecter l’environnement.

    Les délais d’intervention pour les véhicules gênants sont de quelques minutes, alors que pour les voitures en état d’abandon, une quinzaine de jours. Pontault-Combault privilégie la bienveillance, car, en plus du délai légal d’observation de 7 jours, un avis est envoyé au propriétaire avant toute opération afin de lui permettre de faire cesser le trouble.

    Pour récupérer un véhicule, le propriétaire devra payer une amende de 35 euros, plus les frais de fourrière : enlèvement (110 euros), garde journalière (4,60 euros par jour). Trois jours après l’enlèvement, si le véhicule est toujours en fourrière, une expertise de 61 euros se rajoutera.

    Infos pratiques

    Le contrevenant doit se présenter à la police municipale muni de la carte grise, de l’assurance du véhicule et de son permis, du lundi au vendredi (8h30 / 11h45 ; 13h30 / 17h45) et le samedi de 8h30 à 11h45.


    Une fois l’autorisation de sortie de fourrière délivrée, le propriétaire peut aller à la fourrière de Grisy-Suisnes reprendre son véhicule. Du lundi au vendredi (9h30 / 11h30 ; 14h30 / 17h30) et le samedi de 9h30 à 11h30.

    48 ter Maréchal Gallieni

    Grisy-Suisnes

    01 64 05 91 06