• les passerelles
    • Facebook
  • les passerelles
    • Les Pas-
      serelles
  • plan de la ville
    • Plan de
      la ville
  • Appels d'offre
    • Appels
      d'offre
  • recrutement
    • Recru-
      tement
  • kiosque
    • Maga-
      zines
  • Ma ville en ligne
    • Flickr
  • Ma ville en ligne
    • Pontault
      en ligne
  • Restauration
    • Restau-
      ration
  • Sondages
    • Sondage
  • ecrire
    • Écrire
      au maire
  • Etat civil
    • Etat civil

Actualité
  • Le dégroupage, mode d’emploi
  • 65% des foyers seine-et-marnais sont en zone dégroupée. En faites-vous partie ? Explications et mode d’emploi.

  • Le réseau téléphonique a permis de développer largement le haut débit en France, par la technologie DSL (Digital Subscriber Line). Le dégroupage, dans la logique de libre concurrence, permet l’ouverture du réseau local à tous les opérateurs. En effet, Free, SFR, Bouygues… ne disposent pas de la boucle locale qui appartient à France Télécom, l’opérateur historique. Le dégroupage permet ainsi aux opérateurs d’accéder à cette boucle locale via le dégroupage ou le dégroupage total.

    En dégroupage partiel, l’opérateur utilise les fréquences hautes de la ligne pour transporter les données, tandis que France Télécom continue à fournir la téléphonie traditionnelle sur les fréquences basses. En dégroupage total, l’opérateur alternatif dispose de toutes les fréquences qu’il raccorde à ses propres équipements. L’abonné n’est, dans ce cas-là, plus lié à France Télécom.

    Plusieurs Pontellois-Combalusiens demandent, depuis quelques mois, des informations à la mairie pour savoir si leur quartier est dégroupé, et, le cas échéant, si la municipalité peut intervenir dans la mise en place de ce dégroupage. La réponse est simple : la ville n’est pas un opérateur et n’influence en rien les installations des opérateurs. « Mais si ces derniers le demandent, elle peut être facilitatrice de la démarche, en proposant des solutions pour améliorer la libre concurrence. Le dernier exemple en date : fin 2010, la ville a facilité l’installation d’un boîtier sur l’espace public pour un opérateur qui nous avait sollicités », explique Sophie Potin-Boissonnet, conseillère municipale déléguée aux nouvelles technologies.

    Pour vérifier si votre quartier est dégroupé :

    www.degrouptest.com

    ou

    www.123adsl.com